déconnectes

Oui, je sais : je ne vous ai que trop négligés et là je déboule avec le tome 2 d’une série en mode dystopie sans même vous avoir parlé du tome 1: honte à moi!

Bref! Vous dire tout de même que ce premier volume était très mais alors très bien: bien longtemps que je n’avais pas lu un « jeunesse » aussi riche, aussi bien pensé et construit: avec cette fameuse notion de « fragmentation », un genre d’IVG à posteriori qui règlerait les problèmes de nos sauvageons tout en fournissant des organes viables aux plus favorisés, Neal Shusterman a visé juste.

Les personnages aux histoires singulières donnent au récit une dimension plus complexe qu’il n’y parait, loin de tout manichéisme.

Alors que je pensais le premier opus déjà très bon, j’ai eu l’agréable surprise de trouver le second encore meilleur: je vous jure! Quand on pensait que toutes les cartes avaient été distribuées et les destins tracés, Les Déconnectés vient tout chambouler; avec de nouveaux personnages, certes mais aussi le retour des « héros » Fragmentés.

Certains thèmes effleurés dans le premier tome sont ici creusés comme l’origine de la fragmentation, l’organisation de la Rebellion ou la problématique spécifique des Refusés; l’insertion de messages de propagande sous forme d’annonces publicitaires ou d’informations officielles donnent un cachet réaliste assez sympathique.

Une réussite à faire découvrir aux « djeuns » au plus vite, sinon: FRAGMENTATION! La suite! la suite!

Le Pitch:

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, une loi autorisant la fragmentation a été votée. Celle-ci stipule que tout parent peut décider de « résilier » son enfant rétroactivement.
Réfugiés dans un cimetière d’avions de l’Arizona, Connor et Risa ont réussi à échapper à ce sort funeste. Au beau milieu du désert, ils accueillent des centaines d’adolescents qui, comme eux, ont décidé de résister. Peuvent-ils encore changer une société qui considère leur vie comme un bien de consommation ?

Les Premières lignes:

Rufus

Il était en plein cauchemar quand ils vinrent le chercher.

Une terrible inondation engloutissait la terre, tandis qu’au centre de ce cataclysme un ours l’attaquait. Il était plus agacé que terrifié. Comme si l’inondation ne suffisait pas, il fallait que son esprit torturé lui envoie un grizzly en furie pour le réduire en pièces.

On le tira soudain par les pieds, l’arrachant aux griffes de la mort et à la noyade apocalyptique.

— Debout ! Maintenant ! Allez !

Il ouvrit les yeux dans une chambre bien éclairée, pourtant censée être plongée dans le noir. Deux Frags le malmenaient, lui agrippant les bras pour l’empêcher de se débattre avant même qu’il soit bien réveillé.

— Arrêtez ! Qu’est-ce qui se passe ?

Des menottes. Autour de son poignet droit d’abord, puis du gauche.

— Debout !

Au fil des pages:

PUBLICITE

Votre ado est en difficulté? Il a du mal à s’intégrer? Il manque d’énergie, est révolté? Souvent enclin à des comportements impulsifs et parfois dangereux? Votre enfant est mal dans sa peau? C’est peut-être plus qu’une simple crise d’adolescence; Il est possible que votre enfant souffre de Troubles de Désunification biosystémique, ou TDB.

Il existe aujourd’hui une solution!

Les Services de collecte du Havre possèdent dans tout le pays des camps de jeunesse cinq étoiles qui prennent en charge les personnes atteintes de TDB les plus contestataires, les plus violentes et les plus difficiles pour les amener en douceur vers un état divisé apaisant.

Appelez dès maintenant pour une consultation gratuite, nos conseillers sont là pour vous répondre!

Les Services de collecte du Havre: Quand vous les aimez assez pour les laisser partir.

Publicités